Accueil Presentation Se Changer Changer les autres Polemios en ligne Le Jeu de Cartes        
 

SE CHANGER SOI-MEME POUR ETRE PLUS EFFICACE ET MAITRE DE SES RELATIONS

Toute formation à l'Analyse Relationnelle est considérée comme un chemin allant de là où nous sommes vers là où nous voulons aller, toute formation à l'AR est donc comme une randonnée faite de changements précis à mettre en action dans la vie de tous les jours, aussi bien personnelle que professionnelle.
Donc, toute formation à l'AR pour être dite 'réussie', doit avoir atteint cet objectif : avoir fait changer le stagiaire  et l'avoir fait atteindre son but.

Donc tout logiquement, pour aller d'un point à un autre, il faut savoir, bien sûr où nous voulons aller, mais avant tout, savoir où nous nous trouvons, sinon toutes les cartes que nous dessinerons seront fausses, tous les chemins que nous emprunterons nous égareront.
Pour savoir d'où l'on part, ou plutôt d'où l'on pense partir, un diagnostic est nécessaire. La première étape de ce diagnostic est l'adjectivogramme : voici comment ça marche.
Ensuite nous examinerons comment se servir des résultats de ce test pour dresser le chemin des changements.

La première étape de la formation est donc le diagnostic le plus précis du futur pratiquant : ce diagnostic peut se faire avec plusieurs outils, le premier étant le test de personnalité dit de l'adjectivogramme que voici :
   
Voici un profil fictif issu de l'adjectivogramme

I. L'Adjectivogramme : comment le passer

 

 

Sur ce schéma, nous voyons en ligne, les 17 modalités comportementales et cognitives d'une personne donnée à un moment donné, donc  ici et maintenant . Les barres bleues nous indiquent comment nous nous voyons, et les rouges comment nous voudrions devenir : plus les barres  rouges  sont importantes plus cette personne désire changer. Pour chaque modalité les chiffres vont de 0 à 10. Voici les 8 critères et leurs 17 modalités :

Critère 1 :  la Hiérarchie
 : à chaque instant d'une relation, nous avons tous tendance à nous voir supérieur (>), égaux (=) ou inférieur (<) à l'autre

Critère 2 :  Le climat de la relation  : à chaque instant d'une relation, nous avons tous tendance à nous voir en Paix (P) avec l'autre ou en conflit (G), donc coopératif ou antagoniste

Critère 3 :  La direction des relations  : à chaque instant d'une relation, nous avons tous tendance à nous voir comme allant vers l'autre (En) ou comme répondant à l'action de l'autre (Réa). Action ou Réaction.

Critère 4 :  L'élément Energie  (E+) : à chaque instant d'une relation, nous déployons une certaine quantité d'énergie

Critère 5 :  Le Calme  (Ca) : à chaque instant d'une relation, nous nous nous sentons plus ou moins calmes

Critère 6 :  Le rationnel et l'Intuitif  : à chaque instant d'une relation, nous raisonnons et agissons de façon rationnelle (Rat) ou Intuitive (Int)

Critère 7 :  Le centre de la Relation  : à chaque instant d'une relation, nous avons tous tendance, soit à nous voir au centre de la relation (C/S), soit à placer l'autre au centre de cette relation (C/A)

Critère 8 :  La stratégie
 : à chaque instant d'une relation, nous sommes plus ou moins capables  de déployer une stratégie comportementale consciente pour arriver à nos fins (S = souplesse) ou au contraire nous nous comportons de façon stéréotypée et Rigide (Ri) et faisons toujours la même chose dans la même situation.
A noter que devenir stratégique est la finalité de tous les cours d'AR.

Pour comprendre ce que veulent dire les modalités et les critères, reportez-vous sur la page d'accueil du site dédié :  http://adjectivogramme.com/  ou de façon plus fine, pour connaître les portraits des personnes ayant ensemble deux modalités dans leurs profils, cliquez sur le lien ici .

Mais les adjectifs sont eux-mêmes des mots abstraits et vagues, représentant la façon dont on se perçoit, mais nullement la façon dont on se comporte. Pour aller de l'un à l'autre et commencer à penser, parler et agir de façon concrète, il faut apprendre  le langage du réel . Ce sera la deuxième étape d'un diagnostic complet qui se passe grâce à  la technique dite des Phrases-Récits . Afin de comprendre de quoi il s'agit et l'intérêt de cette démarche, quelques mots de la théorie qui a donné naissance à cette partie de la méthode : la Sémantique Générale, dans les deux vidéos que voici ci-dessous.

Abrégé de Sémantique Générale

 

Les 5 Niveaux d'analyse d'une relation interpersonnelle

 

Les deux vidéos que nous venons de voir nous ont fait découvrir dans quelle mesure toute notre vie, nos pensées, nos décisions, peuvent se situer entre deux niveaux extrêmes d'abstraction :
-  le langage des concepts  : nous pouvons raisonner en restant au niveau des abstractions et des concepts (en restant au niveau des adjectifs) en disant par exemple : "Oui, je suis autoritaire" sans rien ajouter à cela,
-  le langage du réel ,  dit aussi langage du Réel , celui qui est capable de décrire ce qui se passe au plus près des détails du vécu de chaque partenaire, en détaillant par exemple ce que nous entendons par le mot ' autoritaire '.
C'est ainsi que nous passons à la deuxième partie des cours d'AR pour changer nos comportements et changer de vie en apprenant à penser, parler et agir au niveau des phrases-récits.
La Technique des Phrases-récits
(Module 2 de la formation)

Mais ce n'est pas tout, car une fois capable d'écrire des phrases-récits à partir de quelques adjectifs cochés dans la colonne des 'je suis' et dans la colonne des 'je voudrais être', il faut 'coder' toutes ces phrases à l'aide des critères et modalités de l'AR dont la plupart vous sont déjà connus, car ce sont ceux que nous avons découverts dans l'adjectivogramme.

Ce codage peut être assez long et les pratiquants se trompent souvent en faisant cela, car, c'est à ce moment-là qu'ils remplacent les mots du langage habituel par des 'codes' désignant le contenu des phrases en termes de comportements et de mouvements cognitifs.

Parler de moi et parler de vous en termes du langage du réel possède l'avantage extraordinaire que les malentendus, enfin, ne sont plus possibles, car par les mêmes mots nous arrivons, enfin, à 'entendre' les mêmes choses.

 
Les chemins du changement

Pour résumer cet aperçu dans l'art de se changer soi-même pour devenir plus efficace, ou plus serein... ou selon votre objectif, ce dernier schéma montre comment l'AR raisonne.
1. On analyse la situation de départ en vérifiant qu'on a bien rempli son sac à dos avant la randonnée (ses compétences, ses outils...),
2. On détermine le point d'arrivée souhaité
3. On mesure la distance entre le départ et l'arrivée, pour savoir s'il est bon ou non de prévoir des étapes...etc.
4. Enfin on dresse la carte de la route à parcourir avec ou non des variantes et des étapes.

Tout en sachant qu'une grande partie de ce qui va se passer nous reste inconnu car, dans toute communication les évènements dépendent beaucoup des autres, ce qui fait que la maîtrise absolue n'existe pas, et nous devons la remplacer par une souplesse maximum, afin de toujours faire à chaque instant et quoi qu'il arrive, ce qui correspond à la situation ici et maintenant.